Infinite Voyages Asia

Infinite Voyages Asia

Ne soyez pas "ce" touriste...

 

Vous êtes-vous déjà trouvé à l’étranger dans une situation qui vous a fait honte d’être un « touriste » au vu du comportement de certains de vos congénères ?

 Quand vacances riment avec méconnaissance profonde du pays visité, des us et coutumes et qu’il est évident que certains se disent qu’à 8 000, 10 000 ou 15 000 km de chez eux personne ne sera là pour les juger partant du principe que tout comme tout ce qui se passe à Vegas reste à Vegas, ce qu’ils font pendant leur voyage, loin de leur famille, amis et relations professionnelles restera sur leur lieu de villégiature et ne viendra pas les hanter à leur retour.

Rien n’est moins sûr.

 

capitaine picard.jpg

 

De moins en moins anonymes 

Avec l’explosion des réseaux sociaux, des appareils photo intégrés aux téléphones portables et donc toujours à portée de clic et dans une ère où tout le monde est à la recherche de l'image surprenante, choc ou hilarante, c’est être bien naïf que de croire qu’il n’existera pas de traces de comportements déplacés, jeux stupides et autres beuveries entraînant les comportements les plus idiots.

 

Les forums de voyageurs et sites spécialisés regorgent de sondages cherchant à savoir quelles nationalités voyagent le moins bien suivant leur comportement hors de chez eux.

Pour dire les choses simplement, tous les pays ont leur lot de mauvais voyageurs car ce n’est pas une question de nationalité mais tout simplement d’éducation. A part pour quelques adolescents dopés aux hormones et qui partent tester leurs limites pour leur traditionnel « spring break » : savant mélange de beuveries et de rapports non protégés, le voyageur traditionnel qui se donne la peine de régler un billet d’avion et réserver ses chambres d’hôtel a plutôt en tête, normalement, la découverte d’un pays, d’une culture, bref, des aspirations plutôt saines.

Pour certains, cependant, le fait de couper court temporairement à leur routine, leur fait perdre de vue la plus élémentaire décence.

 

Des stéréotypes trompeurs

Prenez la Thaïlande par exemple : un pays majoritairement bouddhiste donc plutôt tolérant, des filles dites peu farouches surtout avec les étrangers (si vous aviez des encore des doutes, c’est confirmé, ce n’est pas votre sex-appeal qui les attire), de l’alcool peu cher, des plages, des bars, des prostituées et voilà, il n’en faut pas plus pour faire d’un pays un aimant à dégénérés.

 

Le « problème » c’est que la Thaïlande en fait, ce n’est pas ça du tout. Les Thaïlandais sont globalement des gens pudiques qui sont souvent gênés par ces occidentales qui se promènent fièrement seins nus sur leurs plages. D’autant que les plages où elles se rendent se situent généralement dans le sud du pays… où se trouvent en majorité les thaïlandais musulmans.

Il n’est pas rare que certains établissements même en bord de mer et même aux touristes, ne servent pas d’alcool. Alors dans ces lieux il est plus que malvenu de se promener dans les rues en bikini ou pour les hommes, torse nu.

 

Bien sûr, il y a des lieux où tout semble permis. Prenez Pattaya par exemple, cette station balnéaire située à 2 heures de route au sud de Bangkok : de l’alcool, des filles, des bars qui bordent une longue plage polluée.

Mais c’est oublier un peu vite qu’il ne s’agit là ni plus ni moins que de traite d’êtres humains et de cercles mafieux dont il vaut mieux se tenir éloigné, bref un lieu non représentatif de ce qu'est vraiment ce pays. Certains étrangers pourraient vous en apprendre beaucoup sur le sujet, l’ayant appris à leurs dépends. 

 

Juste un peu de bon sens

 On est en vacances, il fait chaud, très chaud donc on est peu vêtu, d’accord. Mais lorsque vous visitez un temple bouddhiste il vous faudra une tenue correcte et ôter vos chaussures. Et oui, si vous visitez la cathédrale Notre-Dame il ne vous viendrait pas à l’idée, même en pleine canicule et même pendant Paris Plage de le faire en haut de maillot de bain et mini-short. C’est pourtant ce que se permettent de nombreux touristes en Asie et ailleurs.

 

A l’entrée du Wat Pho, le plus grand et l’un des plus beaux temples de Bangkok, il est demandé à de nombreuses femmes de se couvrir à l’aide d’un paréo lorsque leur tenue est jugée peu compatible avec la visite d’un lieu de culte et à l’entrée du bâtiment où se trouve le somptueux Bouddha couché, un moine veille une nouvelle fois à ce que votre tenue soit convenable, vous prêtant, si besoin, de quoi vous couvrir pendant la visite.

 

Dans de nombreuses villes côtières des messages demandent à présent aux visiteurs d’avoir une tenue et une attitude décentes. Ce n’était pas le cas il y a quelques années mais l’explosion du tourisme et des comportements irrespectueux à répétition ont eu raison de la patience des thaïlandais.

 

Nouvelles tendances

 

 Une nouvelle tendance a été révélée par les réseaux sociaux et certains sites locaux : les ébats en pleine nature dans un endroit que les touristes pensaient être discrets (ou pas). Sachez qu’en Indonésie ou en Thaïlande cela ne vous coûtera qu’une amende modeste. En revanche, parader en ville avec un carton dénonçant votre comportement et escortés de policiers risquera de vous laisser quelques bleus à l’ego. Mais un moment de honte est vite passé dit-on. Il n’est pas rare, surtout en cas d’offense à la royauté – en Thaïlande - que des touristes qui ont pris ce crime de lèse-majesté un peu trop à la légère se trouvent obligés de présenter des excuses publiques largement photographiées voire filmées.

S’il y a une chose que les forces de l’ordre thaïlandaises adorent c’est de parader avec leurs trophées. (l'influence des réseaux sociaux, sûrement). Les journaux locaux sont très friands des images et lorsque le scandale est suffisamment croustillant, il arrive que la presse internationale y fasse allusion. Joli retour de vacances en perspective.

 

Quant aux "routards" qui font la manche dans les grandes villes d'Asie pour financer la suite de leur tour du monde, là on atteint le summum du ridicule. Plusieurs articles sont parus récemment dans des journaux à Singapour, Bangkok ou Bali après que des témoins aient rapporté leur stupéfaction à la vue de ce nouveau type de "mendiants".

 

begpacker-20-5d1c6e1ecf95d__700.jpg

 

Et puis il y a les dérapages aux conséquences bien plus fâcheuses : la drogue. A l’atterrissage des avions sur leurs sols, certains pays comme la Malaisie avaient coutume de prévenir les touristes : ici c’est la peine de mort. Vous ne pouviez pas dire que vous n’étiez pas prévenus. Mais sans aller jusqu’à cette extrémité, les geôles de nombreux pays (Asie, Amérique du sud) n’ont pas particulièrement bonne réputation. C’est une extension automatique de votre visa, certes, mais à quel prix ?

 

Pour un minimum d'information (en complément de ce site),  il existe une chose toute simple à faire. Ouvrir la page de votre ami Google et taper dans le champ de recherche « à faire et ne pas faire à… ». Ces listes, simplissimes, vous donneront une bonne idée du comportement à adopter de façon générale, dans un pays visité. L’erreur est humaine et bien souvent vos hôtes ne vous tiendront pas rigueur de la méconnaissance de leurs coutumes ou s'en amuseront, ce qui est impardonnable en revanche ce sont les comportements injurieux, le non-respect des personnes, les abus que vous ne vous permettriez pas chez vous.

Nous vous le disions au début c’est un problème de méconnaissance et d’éducation et pour certains, malheureusement, il n’y a rien à faire.



26/08/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres