Infinite Voyages Asia

Infinite Voyages Asia

Voyager seule...Je me lance ?

C’est malheureusement toujours une question que l'on se pose !

Aujourd’hui les voyageuses solitaires, baroudeuses et autres routardes sont de plus en plus nombreuses et c’est une très bonne chose !

 

Dès que l’on sort des sentiers battus, hors circuit organisé et balisé, le voyage en solo est une expérience particulière qui peut faire peur à de multiples niveaux, personne n’est là pour assurer vos arrières, personne pour discuter du pour ou du contre au moment de prendre une décision, personne surtout pour partager les petits et les grands moments de l’aventure. Voyager SEULE démultiplie le challenge et la question de la sécurité prend toute son importance.

 


 

Voyager seule ne veut pas forcément dire que l’on fera plus de rencontres (comme on l’entend souvent), tout est une question de caractère et de comportement. La solitude, en voyage ou ailleurs a aussi du bon. Avoir du temps à soi pour se ressourcer, réfléchir, faire le point n'est pas si fréquent et cela pourrait bien être le vrai "plus" de votre voyage !

 

Les pays qui nous intéressent sur ce site font partie des plus sûrs en terme de voyage. Je me permettrais d’émailler cet article de quelques expériences personnelles puisque j’ai sillonné cette région du monde en grande partie en solo pendant près de 3 ans.

 

Premier risque, c’est les vacances, c’est l’éclate, je fais la fête : ne faites pas ailleurs ce que vous ne feriez pas chez vous. Partir avec des gens que vous ne connaissez pas dans un lieu que vous ne connaissez pas est une bonne façon de rechercher des ennuis, à fortiori si l’alcool s’en mêle.  

 

En Malaisie, la (jeune) femme occidentale peut facilement avoir une réputation de fille facile. Je n’ose pas répéter ici ce que j’ai pu entendre sur les mœurs des occidentales…inimaginable et surtout très insultant ! Une parade ? Portez une alliance. Vous ne voyagez pas seule : vous attendez ou allez rejoindre votre mari. Ca coupe court à toute spéculation sur le fait de voyager en célibataire et du coup il est fort probable que l’attitude des hommes envers vous change du tout au tout et qu’ils se transforment en chevaliers servants !

 

J’ai voyagé seule de nuit dans des bus qui traversaient le pays, séjourné dans de petits hôtels bon marché sans problème. Quelques précautions toutes simples permettent de se tranquilliser : avoir sur soi un petit cale-porte en bois par exemple. Les vols dans les chambres la nuit alors que vous dormez ne sont pas inconnus d'autant si l'on vous a "repérée" en tant que voyageuse solo, c’est un moyen simple de se protéger.

 

Du bon sens ! 

Comme toujours et comme partout votre tenue vestimentaire pourra faire la différence. En pays musulman, respectez les mœurs locales, on ne vous demande pas de porter un foulard mais d’éviter les jupes trop courtes, les shorts ou les chemisiers un peu trop transparents. La Malaisie ne pose d’autant moins de problèmes que la population locale d’origine chinoise ou indienne respecte ses propres règles vestimentaires. Malgré ce que l'on pourrait croire, le topless n'est pas bien vu en Thaïlande et choque souvent les populations locales, mon conseil : évitez ! 

 

Singapour est une ville très sûre à toute heure. Aucun problème particulier à signaler. 

 

En Malaisie certains quartiers de Kuala Lumpur sont à éviter tard le soir comme dans toute métropole. Renseignez-vous à la réception de votre hôtel avant de vous aventurer au hasard.

 

Evitez le "look" touriste, carte à la main, appareil photo en bandoulière. Vous pouvez très bien être une expatriée à qui on ne la fait pas. Comme souvent, c'est aussi une question d'attitude.

 

A Bangkok, il est possible que vous receviez dans votre chambre d'hôtel la visite de jeunes hommes prêt à se dévouer pour que vous vous sentiez moins seule...un coup de fil à la réception devrait vous éviter d’être dérangée à nouveau. Là aussi, des quartiers sont à éviter, renseignez-vous !

 

Tenez vos proches informés de vos déplacements, ils ont beau être à 12 000 Km, ils sauront quand il faut s’inquiéter ou non. Vous pouvez leur confier votre itinéraire prévisionnel ou les informer régulièrement de vos déplacements et lieux de résidence. Si vous prévoyez une expédition hors des sentiers battus et risquez de ne pas être joignable, il est indispensable de les prévenir et leur donner le nom de l’agence par qui vous passez, votre date de retour prévue et votre itinéraire. Mettez-vous d'accord sur des jours et heures d'appels si vous bougez beaucoup. 

 

Si vous voyagez avec un portable, enregistrez les numéros d’urgence. Il existe souvent comme en Thaïlande une "tourist police" avec un numéro spécial.   

 

Chez vous comme en voyage il peut être intéressant si vous possédez un smartphone d’installer une application type « Silent bodyguard » qui vous permet en appuyant sur une seule touche d’envoyer en toute discrétion un message d’alerte à vos proches tout en donnant votre localisation exacte (un nouveau message est envoyé toutes les 60 secondes en actualisant votre localisation tant que l’application est active).  

 

Ecouter "sa petite voix" 

 

En somme, tout est une question de bon sens et surtout n’hésitez pas à écouter votre instinct. Si la personne qui vous invite ne vous semble pas très nette, n’y allez pas ! Sans sombrer dans la parano, il ne faut pas non plus forcément faire confiance au premier venu. Vous louperez peut-être une occasion mais il y en aura d’autres ! Votre petite voix intérieure est votre meilleure alliée, écoutez la toujours.

 

Ce sont vos vacances et vos choix que vous n’avez pas à justifier, n’hésitez pas à dire non et à affirmer votre personnalité. Etre sûre de soi c’est aussi envoyer aux autres un message :  je ne suis pas une proie !

 

 

 



21/06/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres