Infinite Voyages Asia

Infinite Voyages Asia

Le luxe à bas prix (Bangkok)

Faire un séjour en Asie du sud-est et plus particulièrement en Thaïlande ou Malaisie, c’est l’occasion de pouvoir s’offrir des séjours dans des hôtels de luxe sans pour autant exploser son budget.

Alors même si le routard dédaignera ce luxe et préférera pour le même prix s’offrir une semaine en guest-house sans climatisation, il en est d’autres (dont je fais partie) qui apprécient de ci de là au cours de leurs pérégrinations une halte d'une nuit ou deux dans le luxe et la volupté.

 

Alors bien entendu, je ne parle pas du Raffles Hotel de Singapour qui, bien qu’il figure sur ma « bucket list » (les choses à faire/voir avant de mourir), n’est pour l’instant qu’un rêve inaccessible.  A environ 450 Euros la nuit, ce n’est plus le prix d’une semaine en guest-house mais carrément l’aller simple en 747 !

 

 

Arrêtons-nous tout de même quelques minutes sur cet hôtel de rêve.

Le Raffles a ouvert ses portes en décembre 1887 et a été fondé par les frères Sarkies qui possédaient déjà l’Eastern & Oriental hotel à Penang (voir article dans la rubrique Malaisie).

 

 

Le charme actuel de l’hôtel tient autant à son architecture et son service irréprochable qu’aux évènements dont il a été le témoin au cours de sa longue existence ainsi qu’aux personnages illustres qui s’y sont arrêtés. De Joseph Conrad à Somerset Maugham en passant par Charlie Chaplin, Maurice Chevalier, Jean Harlow, Elizabeth Taylor ou encore Ava Gardner, le Raffles était la référence.

 

 

En août 1902 on y pourchassa et tua le dernier tigre de Singapour !

 

L’hôtel survit à la grande dépression des années 30, à l’occupation japonaise de Singapour pendant la seconde guerre mondiale et servi même de lieu de passage pour les prisonniers de retour à la fin de la guerre.

 

 

Il devint monument national en 1987 et subit une longue et coûteuse restauration de 1989 à 1991 pour retrouver sa beauté d’antan. Le charme « colonial » de l’établissement a été conservé et chaque détail rappelle son passé. Régulièrement cité parmi les plus beaux hôtels du monde, il n’usurpe pas son titre.

 

Alors n’hésitez pas, si vous passez par Singapour, à vous attarder dans le jardin intérieur, sous les frangipaniers où vous pourrez déguster le fameux Singapore Sling, ce cocktail qui fut justement inventé par un barman du Raffles…Il y a des petits plaisirs qu’on ne saurait se refuser.

 

Mais revenons à notre sujet. A part donc, le Raffles et en évitant autant que possible Singapour qui n’est rien de moins qu’une des villes les plus chère au monde, dirigez- vous vers la Malaisie ou la Thaïlande et autorisez-vous un peu de luxe dans vos vacances.

 

S’il n’est pas trop compliqué de trouver un bel hôtel dans des villes de moyenne importance, cela devient en revanche très difficile si l’on parle de Bangkok ou Kuala Lumpur.

Sur Internet vous trouverez une multitude de sites comptant une multitude d’hôtels et le choix risque d’être très difficile. En effet, entre les commentaires contradictoires voire les faux commentaires comment se faire une idée ?

 

J’ai deux ou trois bonnes adresses à vous donner…

 

Je vais m’en tenir pour aujourd’hui à un hôtel de Bangkok (il faut bien ménager le suspense et cela vous permettra de revenir visiter ma rubrique «  bonnes adresses » !)

 

Cet hôtel, c'est le Dream Bangkok.

 

Si vous vous attendez à un hôtel typiquement thaïlandais architecturalement parlant, c’est raté. Le Dream Bangkok est au contraire résolument moderne et "branché" mais avec un charme particulier.

 

Jugez plutôt :

 

 

Ces chambres confortables parées de bleu avec une douce luminosité sous le lit sont tout simplement sublimes. Le service y est à la fois professionnel et chaleureux et les petites attentions nombreuses et désintéressées.

 

 

Piscine, spa et salle de sport sont à votre disposition.

 

 

Le standing de l’hôtel fait que rien ne manque dans les chambres. Il est une halte bien agréable pour une arrivée dans le pays ou un séjour sur Bangkok.

 

Pour environ 2500 Bahts vous y passerez un excellent moment.

 

Situé à peine à 5 minutes à pieds de la station de métro aérien Asoke et donc près des centres commerciaux.

 

Il vous faudra environ 45 minutes pour vous y rendre depuis l’aéroport.

 

Attention, veillez si vous réservez depuis la France, à imprimer le nom et l’adresse de l’hôtel en Thaï pour le chauffeur de taxi ou munissez-vous du numéro de téléphone. L’hôtel étant relativement récent, certains chauffeurs ne le connaissent pas et comme ils parlent peu anglais…

 

Bon séjour ! 

 

Site Internet : http://www.dreambkk.com/

 

Page Facebook : https://www.facebook.com/Dreambkk

 

 

 



01/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres