Infinite Voyages Asia

Infinite Voyages Asia

Disparition du vol MH370, deux ans déjà.

 

« Plus grande énigme de l’histoire de l’aviation civile », c’est ainsi que l’on peut résumer le tragique destin du vol MH370 de la Malaysia Airlines.

 

Disparu des écrans radar le 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord alors qu’il devait relier Kuala Lumpur à Pékin, le vol MH370 c’est aussi l’histoire d’incroyables cafouillages de la part des autorités malaisiennes, de la démonstration d’un incommensurable manque de professionnalisme de la part de toutes les personnes/autorités en charge du dossier, d’un manque de respect effarant envers les familles de victimes qui, deux ans après la tragédie, ont plus de questions que de réponses sur la disparition de leurs proches et sont dédaignées par toutes les instances qui refusent de leur transmettre des informations ou des pièces relatives à l’enquête.

L’histoire du vol MH370 c’est aussi, ère numérique oblige, une multitude de théories plus ou moins farfelues qui circulent sur la toile et se mélangent à de réelles zones d’ombres et des questions légitimes.

 

maxresdefault.jpg

Capture d'écran FlightRadar

 

A partir de la disparition des écrans radar du Boeing 777 c’est une série incroyable d’erreurs, de désinformation, de rumeurs, de contradictions qui se mettent en place pour semble-t-il brouiller toutes les pistes.

 

Erreurs, hésitations, désinformation

 

Du côté vietnamien déjà, lorsque le vol quitte l’espace aérien malaisien et qu’il n’apparaît pas comme prévu côté Vietnam, on ne s’inquiète pas et de longues minutes s’écoulent avant que l’on ne se pose des questions. En Malaisie on sait qu’un problème est survenu mais le temps de réaction est lui aussi très long. Dans un pays moderne, technologiquement plutôt avancé et avec un système de radars civils et militaires développés, on « perd » un 777. Il aurait pourtant survolé l’île de Penang à basse altitude après avoir retraversé le pays d’est en ouest. On se rassure pourtant en le signalant temporairement au-dessus du Cambodge ! 

 

Les recherches sont lancées à son point de disparition radar pendant plusieurs jours alors qu’il est plus tard avéré que les autorités malaisiennes savaient que l’avion avait changé de route, cela n’empêchera pas les autorités de lancer pléthore de navires, d’avions, d’hélicoptères sur une zone de recherche où l’on avait aucune chance de retrouver le vol disparu.

Entre points presse qui n’apportent aucune nouvelle, tentent de sauver la face tout en faisant bien peu de cas de la détresse des familles, c’est une tragi-comédie qui se joue relayée par nombre « d’experts » dont les opinions se contredisent les unes les autres.

 

Depuis les fameux « pings » décodé par Inmarsat qui auraient permis de « localiser un lieu probable de crash » dans l’océan indien après une multitude de calculs savants mais opaques et surtout confidentiels, c’est l’Australie qui, on ne sait pas vraiment pourquoi, prend le leadership sur les recherches sur zone des fameuses boîtes noires dont on sait maintenant qu’au moins une était inactive !

 

x600x337_mh370.jpg.pagespeed.ic.0diWLBXbQo.jpg

 

Dans cette histoire et ses multiples rebondissements tout est trouble. Tout porte à spéculation et il est difficile de ne pas ressentir ici ou là quelque attrait pour les thèses dites complotistes.

Après la « pêche miraculeuse » du flaperon retrouvé à la Réunion en 2015 et qui a « officiellement » été attribué au vol MH370, ce sont deux débris retrouvés – ô hasard – par un bloggeur spécialiste de ce dossier et qui parcourt le monde à la recherche de réponses, qui viennent d’être découverts il y a quelques jours au Mozambique et envoyés en Australie pour y être étudiés par des spécialistes.

 

Si comme moi ce sujet vous intéresse, je vous recommande la lecture du livre « Le vol MH370 n’a pas disparu » de la journaliste Florence de Changy qui vient de sortir et dans lequel vous pourrez retrouver une chronologie des évènements, un éclairage sur certaines incohérences de l’enquête ainsi qu’un tour d’horizon des diverses théories qui circulent depuis ces deux dernières années. Ce livre n’est pas exempt de défauts mais nous permet de nous remettre en mémoire les faits marquant de cette incroyable histoire.



18/03/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres